Archives du mot-clé Netatmo

Le June vous réconcilie avec le soleil

Photo Netatmo

Photo Netatmo

Dévoilé en janvier dernier, à l’occasion du CES de Las Vegas, au cours duquel il a remporté deux prix  dans les catégories  “Wearable Technologies”  (ou technologies à porter sur soi)  et  “Tech for a Better World”  (technologies pour un monde meilleur), le bracelet June de Netatmo est commercialisé depuis quelques semaines, à  point nommé pour la période estivale.

La société française Netatmo qui s’est spécialisée dans les objets connectés dédiés aux conditions atmosphériques, météo, qualité de l’air, pluviométrie, enrichit donc sa gamme avec June, son premier objet à porter sur soi, mesurant l’exposition aux UV.

Le soleil émet une lumière invisible dite ultraviolet (UV). Une grande partie des UV est absorbée par la couche d’ozone. Saviez vous que l’exposition au soleil est essentielle pour le corps humain car elle  synthétise, via les UV,  la vitamine D qui sert, entre autres, à fixer le calcium sur les os . Cependant, elle peut aussi s’avérer dangereuse, car  bien sûr, il y a le fameux coup de soleil,  le vieillissement prématuré de la peau mais plus grave un risque de cancer de la peau.

L’exposition au soleil doit donc être maîtrisée, insuffisante elle engendre une carence, alors que trop longue elle peut être dangereuse. Netatmo, avec June, essaie de répondre à cette préoccupation.

Le June, dont le design a été réalisé par une célèbre designer de bijoux,  a la forme d’un diamant de 3cm x 1 cm environ, sculpté en facettes et se décline en trois couleurs. Il se porte sur soi, en broche ou sur un bracelet. Il mesure,  en temps réel, l’indice d’exposition aux UV et le communique, via Bluetooth, à une application mobile disponible uniquement sur les appareils Apple. Il se recharge via un connecteur micro USB. A noter qu’il n’est pas étanche.

L’indice d’exposition est une échelle standardisée de 1 à 11, découpée en 5 niveaux : faible, moyen, élevé, très élevé, extrême. On indique d’abord la couleur et le type de peau puis en fonction de la valeur de l’indice mesuré,  June fournit un conseil de protection adapté : porter des lunettes de soleil, appliquer un écran solaire avec l’indice recommandé, se couvrir d’un vêtement ou encore se mettre à l’ombre.

June fournit également un bilan  quotidien de l’exposition au soleil : durée d’exposition ou non exposition avec, le cas échéant l’indice et le pourcentage par rapport au besoin journalier. Une notification est affichée par l’application quand l’exposition est trop élevée et quand la dose quotidienne d’exposition est atteinte.

Notre avis :  June est un objet utile qui permet de répondre à une question de prévention sanitaire jusque-là restée sans réponse. En effet, qui ne s’est jamais retrouvé avec de douloureux coups de soleil,  en fin de journée à la plage ou au ski ? Nous apprécions également son aspect extérieur, car il s’agit d’un bijou de technologie, dans tous les sens du terme, qui saura séduire, surtout lorsque l’on est en villégiature.

 

Le thermostat intelligent par Netatmo

Photo Netatmo

Photo Netatmo

Ce thermostat, dont le design est signé par Starck, sert à piloter un chauffage central privatif (communément appelé chaudière) qui plus est, récent, car il doit disposer d’une connectique spécifique pour être piloté via un thermostat électronique. Mais, ce produit n’est pas pour vous si votre chauffage est électrique.

Le capteur de température étant intégré  dans le thermostat, la chaudière est donc alignée sur la température d’une pièce donnée, celle où se trouve le thermostat. Celui-ci ne permet donc pas de connaître et encore moins de  contrôler de manière indépendante la température de chaque pièce. Cette dernière devra, comme auparavant, être ajustée de manière manuelle sur chaque radiateur afin d’obtenir le confort souhaité en fonction de la surface de la pièce, de son isolation thermique et surtout des préférences de son occupant.

Le thermostat, connecté en Wifi,  est piloté via un smartphone fournissant également des indicateurs et un contrôle à distance (ex. augmenter la température avant de rentrer chez soi). Il s’agit donc plus d’une solution ergonomique et mobile  pour piloter un chauffage central qu’une véritable solution de contrôle global pour toute l’habitation.