Tous les articles par KNO

Une gestion intelligente de la collecte des déchets

Photo engels

Photo engels

Les collecteurs de déchets, en général recyclables,  font partie du paysage urbain depuis  de nombreuses années. Encombrants et disgracieux, ils sont aussi souvent  source de malpropreté.

Depuis quelques années, la tendance est à l’enfouissement de ces collecteurs, seule  la  bouche de collecte  dépassant de  la surface du sol. Ce système a été développé pour les zones urbaines denses où l’espace public est rare et  les centres historiques  afin d’en préserver l’esthétique. Il a également été étendu à la collecte des déchets domestiques, avec tri sélectif, quand ces derniers ne peuvent l’être  simplement (voirie non praticable ou trop étroite pour les véhicules de collecte)  ou pour des raisons d’hygiène (absence de bacs de collecte, régions où les fortes chaleurs excluent de maintenir ces déchets en surface).

Au delà des aspects esthétique, propreté et gain de place, la gestion des déchets collectifs se doit également et en premier lieu d’être écologique. Un axe d’amélioration est de mettre en place une collecte intelligente :

Les collecteurs sont équipés de capteurs signalant leur taux de remplissage (quantité et poids des déchets). Lorsqu’ils dépassent un certain seuil, ils envoient au centre de collecte une information, accompagnée de leurs coordonnées, permettant ainsi de déclencher l’envoi d’un camion de collecte.

Ce système permet de remplacer une collecte périodique aux résultats aléatoires (trop tard, le collecteur déborde, trop tôt, le collecteur n’est pas assez plein engendrant un faible rendement du camion de collecte) par une collecte à la demande.

Ce type de collecte, grâce au fait que le camion de collecte sorte moins souvent et moins longtemps,  présente les avantages suivants :

  •  Gain de temps, planification de l’itinéraire optimal de ramassage par les camions de collecte,
  • Economie pour la collectivité locale : la facture énergétique est moins importante, ainsi que la redevance à la société de collecte. La facture d’entretien et remplacement des bacs individuels est également réduite,
  • Moins de pollution, en émission de CO2, par  le camion de collecte car il roule moins, mais aussi par les autres véhicules grâce à la fluidification de la circulation (qui ne s’est pas retrouvé un jour dans sa voiture, à suivre au pas un camion de collecte effectuant sa tournée ?),
  • Propreté aux abords du collecteur, ce dernier ne présentant pas de risque de renversement et étant vidé avant saturation.

La gamme domotique Wemo de Belkin

belkin-wemo-switch-2

La société Californienne Belkin, connue pour ses équipements réseaux domestiques (routeur, hub, CPL, …), se lance dans la domotique avec sa gamme de produits baptisée Wemo.

Wemo est un ensemble de modules électroniques se pilotant depuis une application mobile unique sur smartphone ou tablette Android et Apple. Le pilotage se fait localement ou à distance via internet.

Les premiers équipements Wemo  remplissent une fonction d’interrupteur. On distingue :

  • Le module s’intercalant entre une prise murale et l’équipement électrique que l’on souhaite piloter (télévision, lampe, ventilateur, …). Il ne s’agit donc pas de commander directement l’équipement mais sa source d’énergie.
  • Le module s’encastrant à la place d’un interrupteur mural,

Le pilotage est réalisé  par commande manuelle (on/off) ou sur détection de mouvement grâce à un module dédié (ex. la lampe de chevet s’allume lorsque l’on entre dans la chambre) ou encore par programmation d’une plage horaire de fonctionnement (ex. la télévision sera éteinte dans la chambre des enfants à partir de 22h).  Soulignons également la possibilité de programmer ses propres enchaînements de détection / commande à l’aide de séquences IFTTT (ex. si un mouvement est détecté dans le salon alors : allumer toutes les lumières) et le cas échéant, la possibilité d’envoyer des notifications (Email ou SMS).

L’application mobile fournit également pour chaque module un certain nombre d’informations telles que la durée d’allumage, la puissance instantanée, l’état (éteint/allumé), etc.

A noter que Belkin vient d’enrichir la gamme Wemo d’une caméra connectée qui offre un large angle de vue ainsi qu’une vision nocturne et est pilotée via la même application mobile.

Nimbus, le tableau de bord de votre activité numérique

 

Photo Nimbus

Photo Nimbus

Le Nimbus est un objet connecté qui permet de garder un œil sur son activité numérique sans avoir à manipuler son smartphone, sa tablette ou encore son PC.

Développé par la société Quirky (voir nos articles sur la boîte à œufs EggMinder, la tirelire Porkfolio), son design, rappelant celui d’un tableau de bord de voiture, sa couleur, disponible en blanc ou en noir, et ses dimensions (environ 24cm x 6cm x 6cm), en font un objet discret et élégant à poser sur un bureau ou une table de chevet.

Chacun de ses 4 cadrans est composé d’un afficheur alphanumérique rétro-éclairé et d’une aiguille qui permettent d’afficher une information associée à un service numérique, tels :

  • La synchronisation de ses rendez vous Google, temps restant jusqu’au ou heure du prochain rendez vous,
  • L’état du trafic routier / heure de passage des transports en commun,
  • La météo (via vos coordonnées GPS ou la saisie d’un nom de ville) : état du ciel et température en degrés Celsius ou Fahrenheit,
  • Le nombre de nouveaux Emails (disponible uniquement si vous disposez d’un compte GMAIL),
  • Votre activité sur les réseaux sociaux : Twitter (nombre de mentions, message directs, … ), Facebook (commentaire dernière publication, nombre de like, …),
  • Affichage des informations issues du bracelet FitBit : nombre de pas, calories brûlées, …,
  • Horloge se synchronisant via le choix d’une ville, et alarmes,
  • Les informations fournies par d’autres objets Quirky (nombre d’oeufs restant dans votre Egg Minder, …).

Le Nimbus se configure via l’application mobile Wink de Quirky. Cette application, qui fonctionne sous iOS6 minimum, iPhone4 et plus, Android 2.2 minimum, permet en premier lieu de fournir par impulsions lumineuses, à l’instar des autres objets Quirky, les paramètres de connexion Wifi. Elle permet ensuite, très simplement via une représentation visuelle du Nimbus, de connaître ou d’associer à chacun des cadrans le service à afficher (météo, compte réseau sociaux, …) ainsi que ses paramètres et options. Le Nimbus et l’application Wink communiquent par l’intermédiaire d’un serveur distant, engendrant une certaine latence entre la configuration et sa prise en compte. L’information une fois paramétrée est rafraîchie périodiquement sur le Nimbus.

A noter que la version française de Wink souffre de quelques problèmes de traduction et nécessitera l’acquisition d’un adaptateur de prise américaine.