Equipez votre voiture d’un Breathometer

breathometerEn 2012, les accidents, dus à une alcoolémie positive chez les conducteurs, ont été la cause de 30,9% des tués sur la route. En plus de mesures répressives accrues, l’Etat mise, aussi, sur la prévention pour atténuer ce fléau. La prévention repose, sur l’éducation des conducteurs, en des campagnes chocs de sensibilisation et, depuis le 1er mars 2013, sur la responsabilisation du conducteur, grâce à la possession de son propre éthylotest qui lui donne la possibilité de savoir si son état lui permet ou non de prendre le volant.

Les automobilistes doivent obligatoirement détenir un exemplaire en état de fonctionner dans leur véhicule. Néanmoins, en cas de manquement, aucune sanction n’est appliquée.
Les éthylotests sont disponibles en grande surface à des prix variant de 1 à 3 euros  ; la facture peut s’avérer élevée avec le temps et dissuader le conducteur d’en acquérir.

Le Breathometer est un éthylotest, c’est-à-dire qu’il évalue la quantité d’alcool dans l’air expiré, agréé par la Food & Drug Administration aux Etats-Unis. Il se fixe sur la prise jack d’un smartphone Apple ou Android et indique via, une application mobile dédiée, le taux d’alcoolémie.

De petite taille, environ 6x3cm, il se glisse dans une poche ou dans la boîte à gants de la voiture. Vous pouvez ainsi, au cours d’une soirée par exemple, savoir à tout moment si vous êtes en dessous de la limite autorisée et si pouvez donc prendre le volant.

Si vous avez dépassé la limite autorisée, l’appareil vous indique combien de temps il vous faudra attendre pour être suffisamment sobre et reprendre le volant ou vous donne la possibilité d’appuyer sur un bouton qui vous met en relation avec un service de taxi qui vous ramènera chez vous en toute sécurité. Dans quelques années, votre smartphone servira également de clé de voiture (Lire notre article sur ce sujet), on peut donc imaginer que le Breathometer ait la possibilité de bloquer le démarrage de votre véhicule tant que le taux d’alcoolémie sera au dessus de la limite autorisée.

Enfin, contrairement à l’alcootest classique, le Breathometer est réutilisable indéfiniment. Malgré un coût d’acquisition plus élevé (quelques dizaines d’Euros) qu’un éthylotest classique et jetable, le retour sur investissement sera rapide sans compter le fait que vous n’aurez plus besoin de gérer votre stock d’éthylotest dans la boîte à gants.

Mother de Sen.se, une mère pour veiller sur votre maison

Photo Sen.se

Photo Sen.se

Mother, de la société Sen.se, est le nouvel objet connecté imaginé par  Rafi Haladjian, le créateur du Nabaztag, le célèbre lapin connecté, ancêtre – c’était il y a presque dix ans – des objets connectés.

Mother ressemble à une matriochka sous forme de culbuto de 9cm de large x 16 cm de haut, accompagnée de modules colorés, appelés cookies, qui vont vous aider à gérer ce qui pour vous a de l’importance dans votre maison.

Chaque cookie, qui se fixe sur un objet ou se glisse dans une poche, est alimenté par une pile, et muni d’un accéléromètre et d’un capteur de température. Les cookies sont identiques, c’est l’usage qu’on leur assigne, et par conséquent les objets sur lesquels on doit les fixer, qui va permettre d’interpréter les informations collectées et envoyées par ceux-ci et les restituer de manière cohérente à l’usage.

L’interprétation et la restitution sont effectuées par une application mobile, baptisée Senseboard, qui fonctionne sur smartphone et tablettes Apple (>=iOS 6.1) et Android (>=4.0) préalablement connectés à la Mother. Au lancement, l’application propose une douzaine d’usages, parmi lesquels :

  • La médication : un cookie placé sur une boite de médicaments permet de savoir si elle a été déplacée et d’en déduire ainsi que le médicament a bien été pris.
  • La détection d’intrusion : un cookie placé sur la porte d’entrée ou une fenêtre vous indique si celle-ci a été ouverte.
  • L’hydratation : un cookie placé sur une bouteille d’eau minérale indique si cette dernière a été déplacée et d’en déduire ainsi qu’une personne l’ayant déplacée s’est hydratée.
  • Le brossage des dents : un cookie fixé sur la brosse à dents de chaque membre de la famille permet de connaître la durée de chaque brossage.

 Certains usages étant temporaires (exemple : durée d’un traitement médical, période de forte chaleur nécessitant une hydratation plus importante), il est possible de modifier très simplement l’usage associé à un cookie. Il suffit de sélectionner via Senseboard son nouvel usage et de  le fixer sur l’objet adéquat.

Photo Sen.seLa Mother, qui est alimentée par courant secteur, se connecte sur un routeur ou une box FAI via une connexion Ethernet et communique avec jusqu’à 24 cookies à l’aide d’une norme radio propre à Sen.se. Il est possible de consulter, localement ou à distance, les différentes informations collectées par Mother mais également de recevoir, pour les évènements (intrusion, arrivée des enfants à la maison), des notifications smartphone, par mail, par SMS ou appel téléphonique.

La promesse de Mother est grande car, en effet, elle permet de connecter n’importe lequel de vos objets en lui fixant simplement un cookie sous réserve que l’usage souhaité ait été prévu par Sen.se. Néanmoins, certains usages nécessitent du paramétrage et une certaine discipline / honnêteté d’utilisation.